Archive | Évènements RSS feed for this section

Anniversaire de l’Empereur

25 Déc

L’empereur du Japon (天皇, tenno) est le chef de l’état japonais mais n’a qu’un rôle symbolique depuis 1947. L’empereur actuel, Akihito, est le 125e de sa lignée. L’origine de cette dynastie remonte au Ve siècle, il s’agit de la plus longue dynastie au monde. La famille impériale réside à Tokyo depuis le milieu du XIXe siècle.

Chaque année, à l’occasion de son anniversaire – le 23 décembre – l’empereur Akihito ouvre les portes de son palais aux visiteurs. Il s’agit de la seule journée où l’on peut entrer librement dans cette immense propriété située au coeur de Tokyo. En temps normal, seuls certains jardins sont ouverts au public. C’était donc l’occasion à la fois d’entrer dans le palais et de voir la famille impériale en vrai…

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

L’évènement s’est déroulé en toute sobriété : pas de fanfare, pas de musique, pas de défilé, juste un discours succinct, une apparition d’environ cinq minutes. Comme d’habitude au Japon, tout était parfaitement organisé, les visiteurs divisés en plusieurs groupes et sous-groupes pour éviter toute bousculade. L’empereur a en réalité effectué trois apparitions aux côtés de sa famille à 30 minutes d’intervalle, afin que tout le monde puisse assister au discours. Lors de son apparition, la foule crie « banzai! », « longue vie à l’empereur! ». Je n’ai pas compris le discours dans sa totalité, mais l’empereur a fait référence au tremblement de terre et au tsunami de mars ainsi qu’au typhon qui a frappé l’archipel au mois de septembre dernier.

 Un groupe d’extrême droite…

Drapeau japonais et drapeau étrange…

Cet évènement est apparemment souvent le point de rendez-vous de groupes d’extrême droite, adulateurs de l’empereur. Ils en profitent pour distribuer quelques tracts, rien de très méchant. La seule chose qui a attiré notre attention, ce sont les étranges drapeaux qu’une centaine de personnes brandissait aux côtés du drapeau japonais (voir la photo ci-dessus). Après quelques instants de réflexion… Oui il s’agit bien de l’île de Taïwan représentée sur ce drapeau. Le message est clair: ces personnes revendiquent l’appartenance de Taïwan au Japon. L’île de Taïwan a été une colonie japonaise pendant 50 ans, de 1895 à 1945, et les relations entre les deux pays sont parfois compliquées depuis cette séparation. À la sortie du palais, un des militants nous distribue un tract en nous affirmant « Taïwan est la propriété de sa majesté l’empereur », plus de doute quant au message porté par ce groupe. Ce genre d’évènement reste, heureusement, anecdotique.

Festival d’Automne de l’Université de Keio

23 Nov

Tout d’abord, une brève introduction et un peu de publicité : l’Université de Keio est une des universités les plus réputées du Japon, située dans le centre de Tokyo. Fondée en 1858, elle compte environ 34 000 étudiants répartis entre 9 facultés couvrant tous les domaines académiques. L’Université de Keio propose de nombreux programmes entièrement en anglais.  Il s’agissait de mon second choix après l’Université de Tokyo. Je conseille fortement aux personnes à la recherche d’un programme d’études supérieures au Japon de consulter le site de l’Université de Keio.

Emblème de l’Université de Keio

Contrairement à l’Université de Tokyo, Keio est privée. Cela implique des frais de scolarité encore plus élevés que dans une université nationale. Cependant, les bourses du gouvernement japonais peuvent également être obtenues pour une université privée, et une exonération des frais d’inscription est possible.

Le principal campus de l’Université de Keio se situe à quelques centaines de mètres de la Tour de Tokyo, en plein coeur de la ville.

Chaque année, les étudiants de l’Université de Keio organisent deux festivals, ou 祭り (まつり, matsuri). Toutes les universités organisent ce genre d’évènement, chacune se ventant d’avoir le plus grand festival. Ce sont les étudiants qui sont en charge de toute l’organisation de l’évènement . Au programme : concerts, expositions artistiques, représentations sportives, concours en tous genres, élections de Miss et Mister « université »… mais aussi conférences par d’éminentes personnalités et ateliers destinés à présenter les différents départements et leurs laboratoires.

Le festival d’automne (秋祭り, aki matsuri) se déroule sur une période de quatre jours. À cette occasion, la semaine est banalisée pour les étudiants de Keio. Ayant des amis japonais qui étudient dans cette université, je m’y suis rendu pour la journée d’ouverture. Le soleil était au rendez-vous: 21°C en cette fin de mois de novembre…

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Le festival est l’occasion pour les étudiants de Keio de se produire sur scène et de mettre en valeur leurs talents artistiques. J’ai vraiment été étonné par la qualité de toutes les représentations et expositions. Une dizaine de scènes de tailles diverses, en intérieur ou en extérieur, étaient réservées aux groupes de musique. Tous les genres étaient représentés : pop, rock, jazz, métal, j-pop, classique… Et je dois avouer que le niveau était vraiment élevé. Je n’ai pas pu filmer beaucoup de concerts mais voici un bref aperçu :

Enfin, comme on est au Japon, il fallait bien un show de danse! C’est apparemment le genre d’évènement le plus populaire dans ces festivals. Un collectif de danseurs et danseuses de l’Université de Keio s’est produit le jour où je suis allé au festival. Ils s’appellent REVOLVE. Là encore, je ne m’attendais vraiment pas à cette qualité! Le show a duré 1h30 sans aucune pause, abordant divers styles de danse : hip hop, house, break, lock, pop… Il faut garder en tête que ce sont tous des amateurs, des étudiants qui ont préparé ce spectacle pendant leur temps libre! J’ai réalisé une vidéo qui résume leur prestation, je n’ai pas pu filmer pendant 1h30…

%d blogueurs aiment cette page :